Créateur d’images

Hier un petit tour à Paris…

Et un petit détour par le Musée d’Orsay…

Non, je ne vous montrerai pas sa célèbre horloge…mais plutôt  des vues extérieures (où il n’est pas interdit de photographier), ci-dessus un aperçu de l’esplanade !

et  ci-dessous des vestiges de la fameuse gare d’Orsay car la partie supérieure des murs de l’édifice supporte les noms de villes dans l’ouest : ici Vannes et un petit morceau de Lorient…

Et puis cette porte latérale qui a conservé son style ancien


En fait, je venais surtout pour visiter l’exposition Jean-Léon Gérôme. D’ailleurs il était temps car elle se termine dans peu de jours !


Après immersion dans le 19e siècle américain (dans le dernier post), nous voilà encore au 19e siècle mais en Europe…et en Orient.

J’aime beaucoup la peinture académique.

Et je voulais vous faire partager mon admiration pour ces portraits de femmes de Jean-Léon Gérôme.

Portrait de femme – 1851 – Art Institute of Chicago

Portrait de femme – 1850 – Galerie nationale du Canada – Ottawa

A bientôt

Published in: on 21 janvier 2011 at 5 h 15 min  Comments (8)  
Tags: ,

The URI to TrackBack this entry is: https://passionpatchwork.wordpress.com/2011/01/21/createur-dimages/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonjour France,
    Amusant le contraste entre Gerôme et ses représentations tonitruantes et ces 2 portraits de femme mutiques.

  2. Quelle chance d’avoir pu visiter cette exposition ! J’adore aussi les peintures académiques et ces portraits de femmes dénotent avec les autres peintures historiques de Gérôme.
    Sympa ce petit clin d’oeil à la ville de Vannes.
    De la part d’une vannetaise…

    • Bonjour Agnès et bonjour Vannes,
      Très belle exposition !
      Et même dans Paris, toujours des lieux qui me rappelle la Bretagne.
      Bon dimanche

  3. Et Rennes alors ?
    Que Paris est beau !

    • Oups ! J’ai raté quelque chose !
      Mais peut être était-elle cachée par ce vilain échafaudage qu’on aperçoit sur la droite de la photographie !!

  4. Je pensais, bien à tort, que ces portraits graves étaient des oeuvres de l’âge mûr. Est-ce le développement de la photographie combiné à une plus grande aisance financière qui a permis à Gerôme de diversifier sa palette aux sens propres et figurés ?

    • Ces merveilles sont en effet antérieures à sa période orientaliste.
      Et cette exposition montre bien, il est vrai, l’importance de la photographie dans l’œuvre de J-L Gérôme.

  5. Merci aussi pour le site de Vivian Maier ; quoique très différents, ses clichés me font penser à Edouard Boubat que j’adore, tout un univers dans une silhouette de dos, un corps recroquevillé… La suggestion est d’autant plus forte !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :