Indiennes Sublimes

C’est le thème de l’ exposition qui se tient au Château de l’Églantine à Jouy en Josas – Yvelines –  jusqu’au 23 juin 2013. Ce château est aussi l’écrin des prestigieuses collections de la célèbre manufacture des toiles de Jouy.

Musée Toile de Jouy

C’est une belle invitation au voyage, de l’Inde à la Perse en passant par l’Europe (Marseille, Londres, Gênes, Jouy en Josas…) et depuis si longtemps :

« Mon tailleur m’a dit que les gens de qualité portait le matin une robe de chambre en indienne… » déclarait M. Jourdain dans la nouvelle comédie de Molière présentée à Chambord en 1670…

Il n’est pas possible de faire des photographies cependant en allant chercher « indiennes sublimes » chez notre ami Google images, vous en aurez un bel aperçu…

Mon tissu préféré  : un chintz de 1750 (Inde), un panneau destiné à la confection de robes : les motifs floraux sont brodés au point de chainette au fil de soie sur une toile de lin et de coton.  Il faut s’en approcher de très près pour découvrir  l’extrême finesse de la broderie imitant la toile peinte.  C’est la 5e photographie du reportage ici

La courtepointe n’est pas en reste : deux œuvres sont exposées. L’une est un dessus de lit d’alcôve avec le motif du Jardin de GrandMère réalisé avec des indiennes françaises début XIXe siècle. La seconde de la même période est un scrap d’indiennes lumineuses et de chintz  sur fond blanc cassé confectionné en Angleterre  avec la méthode sur papier. L’ouvrage n’est pas terminé donc on peut découvrir,  au dos, les papiers utilisés. Là encore pas de photographies donc je vous ai fait un aperçu de l’œuvre en dessin.

courtepointe anglaise

Il est également possible de visiter le musée de M. Oberkampf et ses fameuses et somptueuses toiles de Jouy. Et puis au hasard des vitrines, j’ai découvert deux tissus originaux dont nos chers designers de patchwork se sont vraisemblablement inspirés…

chateazu rouge - French généralvoici l’actuel Faded Red 13621-11 de la collection Chateau Rouge chez French General (Moda) directement inspiré du modèle « Nénuphars » coton imprimé à la planche de bois de la manufacture Oberkampf vers 1798.

home to roost Renee Nanneman Andover

et le P0260-4910.N de la collection Home to Roost de Renee Nanneman chez Andover inspiré du modèle « Fleurs et Oiseaux » tissu pour rideau de la manufacture Oberkampf vers 1775…

Pour en savoir plus, un lien ICI et un livre de référence : « Toile de Jouy – Printed textiles in the classic french styles » par Melanie Riffel, Sophie Rouart et Marc Walter aux éditions Thames & Hudson

livre toile de jouy

Bonne fin de semaine et à bientôt

entrée du château de l'Eglantineentrée du château de l’Églantine

16 commentaires sur « Indiennes Sublimes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s